• Dans le cadre de l’examen de la première partie du Projet de Loi de Finances pour 2019 (PLF2019), Emmanuelle ANTHOINE a souhaité s’opposer à la suppression des tarifs spécifiques de TICPE. Elle a déposé pas moins de 17 amendements et en a cosigné 673 autres.

    Ses amendements visent notamment à:

    • Supprimer l’article 19 qui prévoit le triplement de la TICPE pour les industriels.
    • Adapter l’assiette de l’IFI au mécanisme du crédit vendeur.
    • Préserver les ressources des agences de l’eau.
    • Accorder une exonération totale d’impôt sur la fortune aux propriétaires qui affectent durablement leurs terres à des exploitations agricoles, par un bail à long terme d’au moins 18 ans.

    Mme Emmanuelle ANTHOINE, s’oppose fortement à l’article 19 du PLF2019 qui menace un nombre considérable d’entreprises et tout particulièrement dans les secteurs des carrières, du BTP, des cimenteries et granulats de matériaux, en entrainant une hausse considérable de la TICPE dont ces entreprises devront s’acquitter.