• « Monsieur le Président, Monsieur le Ministre, Mesdames et messieurs, mes chers collègues,

    Cet article, supprimé en commission, visait à rétablir les plafonds du quotient familial tels qu’ils existaient avant que ne soit adopté le collectif budgétaire du Gouvernement socialiste à l’été 2012.

    Ce sont les familles de la classe moyenne qui ont été durement pénalisées. Le pouvoir d’achat de 800 000 de ces familles a, en effet, été affectée par l’alourdissement de la charge fiscale pesant sur elles.

    Il n’est pas étonnant, dès lors, de voir la courbe de la natalité être orientée à la baisse. C’est le dynamisme de notre société qui se trouve alors mis en danger par cette évolution démographique inquiétante.

    Il convient donc de retrouver des incitations permettant de redynamiser la natalité française tout en soutenant le pouvoir d’achat des Français.

    C’est en ce sens que nous devons rétablir l’article 4 de cette proposition de loi. »